[ Une ronde qui vous veut du bien ]

 

Dans la série «Moi et les sites de rencontres » je vais vous raconter mon histoire et au fil de différents posts, vous donner quelques conseils pour survivre dans ce milieu hostile. ;-)

 Mon premier « copain de couette » (oui je préfère ça que plan cul), je l’ai rencontré il y a 15 ans (déjà !). A l’époque son message était différent, il avait pris le temps d’écrire un texte personnalisé, avec de l’humour de la tendresse. Sans compter qu’il avait l’air très sexy sur la photo, en mode Brad Pitt (il était beau à l’époque) avec une planche de surf entre les bras. La photo s’est révélée réaliste, puisque nous avons eut une petite histoire ensemble. Et c’était le bon temps des sites de rencontres où les gars ne sont pas juste à la recherche d’un cul ou vulgairement d’un vagin !
La preuve c’est que nous sommes restés en contact. Il m’a beaucoup aidé dans ma vie et j’ai suivi sa petite vie de mon côté. Aujourd’hui on se côtoie toujours, mais lui habitant en province c’est plus difficile de se voir. Mais nous gardons une pensée très affectueuse l’un envers l’autre.






Enfin tout ça pour dire que ce temps là est révolu.

 

Aujourd’hui , je ne caricature pas en disant cela, mais si j’ai un « bonjour », je suis contente, car parfois c’est plus « direct » genre : « t’avales ? ». Entre ça, et les gars qui t’envoient une photo de leur « zboub » alors que tu parles de ton voyage à Amsterdam avec mamie Nicole ! C’est le pompon !

Je suis devenue complètement blasée de ces sites de rencontres. En même temps, je dis ça mais lorsque je m’ennuie je traîne sur les applis. En ce moment je suis sur « Adopteunmec, OkCupid, et Badoo. Et ce n’est pas glorieux.




 Exemple, le dernier échange que j’ai eu avec un jeune homme sur adopte. Je le félicitais de ses goûts musicaux en lui disant que c’était plus ma génération que la sienne, car il avait 10 ans de moins et sa réponse : « ouais mais au lit je préfère les gens de ta génération » ! #minivomi

 Une autre fois, je parle avec un jeune homme depuis quelques temps. Je lui propose une rencontre et lui insiste pour venir boire un verre chez moi. Je ne fais jamais venir d’inconnus chez moi, la première rencontre doit se passer toujours dans un lieu public.De plus, j’avais subi une petite opération quelques jours avant. Je lui dis donc « si tu veux on pourra aller chez moi après mais il ne se passera rien car j’ai subi une intervention et je suis « hors service » ;-) Là-dessus il me répond « c’est pas grave y’a d’autres moyens de se faire plaisir »…#minivomi

 

Honnêtement, ce ne sont que deux exemples sur la quantité infinie de boulets sur lesquels je tombe. Le problème pour moi, et peut être pour vous aussi, c’est que je m’arrête sur une photo.Du coup, je vais forcément vers les mecs plutôt beaux gosses, bien foutus, etc.Ces mecs là sont ultra sollicités et deviennent « des machines à sexe », ou plus vulgairement « des connards » ! Aucun état d’âme à coucher avec toi sans te donner de news après, à te dire qu’ils veulent une relation suivie, sauf qu’ils couchent avec une demi-douzaine d’autres nanas parallèlement.

 Riche de mon expérience, je vais partager avec vous plusieurs posts sur le sujet, qui j’espère, vous aideront dans votre recherche.

 Je vais commencer par vous donner les éléments pour décrypter une photo de profil :

 

Le gars est en photo devant ou sur une moto :

Bon attendez vous au kéké qui pense que sa moto le met en valeur. Sauf que pour la plupart des nanas (comme moi), ben on s’en fout de voir sa bécane. On ne veut pas sortir avec…  De plus, en général, ce genre de mecs, on les retrouve quelques mois plus tard dans « confessions intimes » avec pour thème : « J’aime plus ma moto que toi ! » Vous voyez le genre ! ;-)

 


Le gars qui pose devant ou dans une voiture : Cf paragraphe sur la moto sauf que vous remplacez par une auto.

Le gars qui pose avec son chien : Attention deux cas.

Le chien est un pitbull ou dans le même genre.

En général, attendez vous a un « ouech ma gueule » qui met sa virilité dans son chien.

Le chien est un petit toutou mimi :

Ca montre souvent la douceur et la gentillesse d’une personne. J’ai toujours dit : « les gens qui aiment les animaux, sont des gens qui aiment les gens ». Alors attendez-vous à une crème. A noter quand même, si vous êtes allergiques aux poils de chien, méfiance en allant chez lui. N’hésitez pas à prendre votre anti allergique. Car on n’a pas envie de ressembler à un panda lors des premiers RDV avec Julo.





 Le gars pose avec son chat :

Pour moi c’est un peu pareil que le chien mimi. Ca montre un homme attentionné, qui partage des photos avec son chat et n’a pas peur de montrer ses faiblesses. Pareil que pour le chien, si le date se passe chez lui, attention aux allergies hein, pas envie de renifler toute la soirée. ;-)

 Le gars torse poil sur sa photo :

Bon, on ne va pas se le cacher, une petite photo qui passe avec un beau jeune homme bien foutu torse nu, on ne va pas dire qu’on n’aime pas. C’est plaisir des yeux ! Mais bon ne vous arrêtez pas sur lui NANNNN ! Ca a l’air tentant, mais en général, ces gars là ne voudront qu’une partie de jambes en l’air et rien d’autre.

Le gars avec une clope ou un verre à la main :

Là tu te dis, le gars n’a pas réussi à prendre une photo de lui sans cigarette ou sans verre à la main ?Bon ok, ça veut dire qu’il passe sa vie à cloper et picoler. Résultat : haleine de cendrier mélangée à l’alcool, hummmm, bon appétit bien sur ! Bon si vous êtes « alcooliques » et fumez comme un pompier et bien lancez vous, ça risque de matcher ;-)

 Le gars ultra beaugosse qui ressemble vaguement à un mannequin, chanteur ou acteur:
Autant vous dire, qu’en général c’est bien un mannequin en photo et pas le même gars avec qui vous parlez, si vous voyez ce que je veux dire...
C’est, le plus souvent, un faux profil ou « fake » en anglais. C’est un gars qui cherche à vous émoustiller par une belle photo de « pas lui » et souvent essaie de vous extorquer des photos de vous un peu dénudée voire, vous demande de l’argent.Il y a un bon moyen de savoir si c’est un fake. Faite glisser la photo du gars sur lequel vous avez des doutes dans « google image ». Car Google Image répertorie toutes les photos trouvées sur le net et vous dira si cette photo existe ailleurs et donc si c’est un fake. Merci qui ? Merci Cat euh enfin Google !

 

Le gars qui n’a que des photos où l’on ne voit pas vraiment son visage :

Attention deux cas :

Soit c’est un mec ultra moche qui ne veut absolument pas apparaître en photo pour ne pas vous faire fuir.
Soit C’est un gars marié ou « en main » qui ne veut pas que quelqu’un tombe sur sa photo.Dans les deux cas : « Cours Forrest, couuuurs ! ».

 

Le gars qui, à chaque photo de profil, fait un sport différent. Genre sur sa photo de profil, il saute en parachute, sur celle d’après il est sur un surf, etc.

Si vous êtes aussi sportive que moi, fuyez également ce genre de profil lol. Sinon vous n’allez plus jamais dormir ou vous offrir de vacances farniente devant la piscine à siroter un Mojito. Bootcamp à domicile, no way for me ! Si contrairement à moi vous êtes hyperactive, ce gars est fait pour vous.

 

Le gars avec un maillot de foot, une écharpe de foot etc.

Si vous parlez avec ce genre gars, attendez-vous à ne pas passer les soirées de match de foot avec lui, c'est-à-dire à ne jamais le voir ! Mieux vaut être fan de foot aussi, et surtout supporter la même team, sinon c’est chaud et hop on revient encore quelques mois après dans « confessions intimes » !

 

Voilà les filles, j’espère vous avoir apporté un peu d’aide dans vos décryptages de photos de profils. J’en oublie sûrement mais bon, ce sont les principaux.
Je reviens très vite avec d’autres posts sur ce sujet, j’ai tellement à dire ;-)

Bisous les filles et bonnes chances dans vos recherches de l’âme sœur…

0
0
0
s2sdefault
Comment (103) Hits: 3049

Dans la peau d’une (peut être) « reines du shopping »…

 

 

Coucou mes followers ! Dans la série « Cat participe à des trucs », j’ai postulé à la fameuse émission « les reines du shopping ». Pourquoi ? Parce que je dépense ma paye en shopping, je ne sors jamais sans make-up et j’ai près de 70 paires de chaussures dont la moitié que je ne porte jamais mais « on ne sait jamais ! ». Je suis parfaite pour ce nouveau rôle de « reines du shopping » non ?
Pour celles ou ceux qui ne connaissent pas l’émission, en voici les règles et le concept.

 Cinq femmes sont en compétition. Chaque jour, une d’elle part faire son shopping dans Paris, avec un budget, un thème défini par la célèbre Cristina Cordula et un temps imposé de trois heures. Elle doit pendant ce temps imparti, s’acheter une tenue complète, des accessoires (sac, bijoux, ceinture etc.), se faire coiffer et maquiller, par des professionnels si possible. Elle est notée par les autres candidates dès son retour et le dernier jour, le vendredi, Cristina note et donne son avis sur les tenues de chacune avant de dévoiler la « reine du shopping », qui gagne un chèque de 1000€.

 

J’ai donc envoyé ma candidature via le site internet www.M6.fr fin juillet 2013. 
Début octobre, une charmante demoiselle m’appelle pour me dire que ma candidature a été retenue (HI HA danse du poulpe en rut!). Il veulent me rencontrer pour un petit casting sur Paris.
Elle me demande de venir vêtue d’une de mes tenues préférées. Ben dis donc, y’a un casting, ça rigole pas, la pression monte !

Mais qu’est ce que je vais bien pouvoir me mettre ? Ma tenue préférée, t’es gentille, je suis belle tout le temps moi ! (mode biatch activé). Une fois de plus, écrémage de tenues devant mon miroir, lady gaga en fond sonore et danse endiablée. Ne dites à personnes que je danse comme Lady Gaga devant mon miroir, ou je serai dans l’obligation de vous tuer !
Je trouve enfin une tenue sympa mais pas too much, et dans laquelle je pourrai marcher, car faut pas oublier que c’est à Paris donc je vais utiliser mes guiboles, c’est sûr. Marcher ? Quelle horreur !
Je me rends donc à ce mini casting où on me pose « des questions de filles » (shopping, budget, maquillage, goûts etc.) devant une caméra, sûrement pour voir si je passe à peu près bien à l’écran. Sauf qu’étant en retard, faute de place j’ai du marcher comme une malade. Du coup, j’avais les « rillettes » sous les bras (mode classe internationale activé).

Deux semaines plus tard, on m’appelle pour me dire : « on t’a adorée et on te veut pour le tournage de la semaine prochaine spécial ronde !» raaaaaaaaa (danse du coléoptère en rut !)

 Les réjouissances commencent par un portrait de 4h, filmé chez moi. Heureusement que je travaille à mi-temps ! Je n’insiste pas sur le fait que j’ai fait trois heures de ménage avant leur venue, ben oui, je n’ai pas envie que l’équipe de « c’est du propre » vienne chez moi après !
Le tournage du portrait se passe super bien, une cameraman (ou cameragirl je ne sais pas !) et un journaliste me posent plein de questions, toujours sur mes goûts, mes tenues préférées, mes astuces, etc. Très sympa à faire, même si 4h de tournage pour un portrait qui ne va durer que cinq minutes à la TV… Ca calme !

 

Le tournage commence le lundi suivant mais je serai la dernière à faire mon shopping, le vendredi. Nous sommes logées à l’hôtel du dimanche au vendredi, la classe ! (mode starlette activé)
Dès l’arrivée, chouchoutage ! Nounou géniale à notre service, dîner dans la chambre, réveil matin… Lundi, après une courte nuit, direction le tournage en taxi.Je suis la dernière à arriver sur le plateau que je zieute de font en comble (mode kiffage absolue activé). Je découvre mes adversaires qui m’ont l’air tout à fait charmantes. Oui, je sais, je suis un bisounours, j’aime tout le monde, et alors ? ;-) Nous faisons connaissance sommairement autour d’un café, tout ça filmé bien sûr. Une journaliste nous interrompt et nous invite à visionner un message de Cristina enregistré sur une tablette. C’est là que nous découvrons le thème et le budget alloué.

Le thème sera « je suis ronde mais sexy et stylée », budget de 450€ (yes, j’suis riche !) à dépenser en 3 heures comme d’habitude.

Immédiatement, Carole, la première candidate part en shopping.Pendant ce temps là, on nous emmène dans des petites salles individuelles où une journaliste et une grosse caméra nous attendent. C’est là qu’on filme nos réactions pendant le shopping des autres candidates.Après chaque entretien, ou ITV comme on dit là bas, direction le plateau, mais ce coup-ci pour nos commentaires collectifs, on appelle ça le moment « gossips » (potins en français). Chaque jour sera rythmé par ces « ITV »et ces « gossips » à répétition. Plus ça va, plus je me sens bien avec tout ce petit monde adorable. J’avais quelques appréhensions sur « le monde de la tv » mais finalement, j’apprécie les gens avec qui je « travaille ».

 

Vient mon jour de shopping, le vendredi. Je me sens au top, prête à devenir la reine du shopping, surtout avec l’équipe de tournage qui m’accompagne.Je commence mon shopping assez tôt, vers 9h. On m’emmène dans la première boutique imposée, et là, je me rends compte que ce sont deux créatrices que je connais de nom, « Pauline et Julie ». J’essaye trois de leurs magnifiques tenues et m’arrête sur celle qui me met le plus en valeur et correspond au thème. Elles me proposent ensuite leurs accessoires, leggings, boucles d’oreilles, bagues et ceinture. Et là c’est le drame, si je prends tout ça, j’en ai pour 540€! Je tente gentiment une négociation (mode prostituée activée). Les filles se mettent dans leurs coin et discutent entres elles, font leurs petits calculs et me font un prix super méga exceptionnel à 300€. Génial ! Il me reste donc un peu de sous pour les chaussures et la mise en beauté. Je les remercie un bon milliard de fois, leur fais des gros hugs et bisous (mode bisounours activé). Ouf, je suis soulagée, j’ai déjà ma tenue et mes accessoires, Yesssss ! Je trouve rapidement mes chaussures dans le magasin suivant. Et je fini dans un salon de coiffure et maquillage où deux jeunes femmes adorables me coiffent et me maquillent en même temps afin que je sois prête à temps (bon sauf que je ressemble à une voiture volée avec ce make up).Il m’aura fallu trois heures, ni plus ni moins, pour être prête et prétendre à la couronne de « reine du shopping. ».

 

De retour sur le plateau, je défile, en star, sur un morceau de Lady Gaga (bien évidemment).Je m’assoie tranquillement et c’est parti pour se faire démonter par mes adversaires. Les candidates critiquent ma tenue de la tête au pied. Elles partent ensuite me donner une note sur dix que je ne vois évidemment pas.Après tout cela, je m’assoie à coté de ma copine Hassiba, une candidate sérieuse, mais adorable.Nous attendons Cristina que nous verrons pour la première et dernière fois.Claquements de talons, Cristina apparaît, plus belle que jamais, perchée sur des escarpins d’au moins 12 cm et commence à nous parler « à la Cristina », à base de « mangifyque ma chériiiiiiie », « t’es sublyme » etc. Elle s’adresse à chacune d’entre nous pour nous dire ce qu’elle aime ou pas dans notre tenue et si elle nous trouve dans le thème.

Après quelques secondes de suspens Cristina annonce le verdict :
« la reine du shopping de cette semaine est …………………………………………………………………Catherine ! »
Alors là, je n’y crois tout simplement pas ! Je me tourne vers ma copine Hassiba qui me rend un grand sourire et je cours vers Cristina qui me prend dans ces petits bras tout fins. Ce n’est que là que   je me rends compte et de ce qui m’arrive. C’est qui la reine du shopping ? C’est MOI ! (mode winneuse de ouuuf !)


 

Alors ça vous a plus ? Je vous conseille vivement cette aventure que j’ai ADORE. Alors foncez !!

0
0
0
s2sdefault
Comment (23) Hits: 1847
Coucou les filles,

Une petite info qui a son importance, pour les rockeuses dans l'âme (ou ailleurs). Sachez que Beth Ditto la fameuse chanteuse du groupe Gossip lance sa ligne de vêtements grande taille. Je suis ça de très près pour vous et vous en dis plus dès qu'il y aura plus d'informations sur le sujet. Comptez sur moi les filles :-)


Ca y est les filles la collection est lancée depuis ce jour sur www.bethditto.com bon shopping les filles :-)
0
0
0
s2sdefault
Comment (12) Hits: 531