[ Une ronde qui vous veut du bien ]


 

Comment gagner de la confiance en soi

 

Oui, je sais, sujet vaste et bien compliqué. Je vais être un peu plus « sérieuse » à ce sujet et faire moins de blaguounettes, car c’est pour moi un sujet super important et j’ai du mal à plaisanter avec ça ;-)

 Beaucoup de rondes comme moi, ont choisit d’assumer leurs rondeurs et de vivre avec, sans se mettre au régime tous les mois. Je ne dis pas que c’est une bonne chose, mais au moins, moi, je m’accepte plus ou moins comme je suis.

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai pesé 60 kilos pour 1m80. J’avais beau être mince (voir maigre), j’avais des complexes. La plupart des mannequins toutes maigres qui défilent pour les plus grandes marques, ont aussi des complexes.

Les complexes, le manque de confiance et d’estime de soi, ce n’est pas une question de poids ni de physique, c’est psychologique.

J’ai vu, pour ma part, pas mal de thérapeutes : psychologues, psychiatres, psychothérapeutes…

Malheureusement, aucun d’eux ne m’a convenu.

Ces derniers temps j’ai mis le doigt sur deux problèmes que je n’arrive pas à gérer et qui me bouffent la vie. Un de ces problèmes, est le fait de manger régulièrement entres les repas alors que ça n’a pas lieu d’être. C’est ce pourquoi aussi je grossis à vue d’œil. Vous allez me dire, ben tu t’ennuies donc tu manges, ou quelques choses te fait envie donc tu vas dans le frigo. Pour moi c’est bien plus profond que ça, j’en suis persuadée. Quand une situation du quotidien devient un problème, il faut la régler en urgence.

Vous vous dites peut être, « mais pourquoi j’irais voir un thérapeute, je ne suis pas folle ? »

Consulter un thérapeute n’est pas signe de folie mais de force d’esprit. Pas facile de remuer le passé, surtout quand il est très douloureux. Pour moi, c’est très courageux et ça peut aider pour l’avenir.

Si vous lisez cet article et que vous vous dites moi aussi je veux « voir quelqu’un » (le fameux terme lol) n’hésitez pas à vous renseigner sur les techniques abordées, les façons de faire, les écoles dont viennent les médecins etc. Si une thérapie vous attire plus qu’une autre, appelez le praticien pour connaître sa façon de travailler.

Vous allez peut être avoir plusieurs séances avant de vous rendre compte que ça ne vous convient pas. Posez-vous la question aussi, si vous préférez être suivie par un homme ou une femme, c’est important d’être totalement à l’aise.

Comment j’ai trouvé le mien ? C’est très simple : un jour, j’ai repris contacte sur Facebook avec un ancien ami qui m’a parlé de sa reconversion. Il est désormais « coach en entreprise et pour particulier ». Habitant dans le sud il m’a proposait une séance test d’une heure par téléphone.

Depuis, on ne se quitte presque plus, nous passons nos deux heures par mois au téléphone. Il me donne des exercices à faire, des vidéos à regarder sur Youtube, des articles en ligne à lire…Je me sens vraiment très bien accompagnée et déjà au bout de deux, trois séances je commence en toute honnêteté à voir du mieux.

Ce n’est pas pour faire de la pub à cette personne que j’écris et publie cet article aujourd’hui. Mais vraiment pour vous aider dans votre chemin de vie à être plus heureuse, épanouie et bien dans votre peau.

 

Si néanmoins vous souhaitez aussi faire un test avec mon coach, n’hésitez pas à me demander ses coordonnées sur ma fiche contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. vers formulaire de contact)

 

J’espère que mon article aura aidé celles d’entres vous qui ont envie de travailler sur elles. En tout cas, j’aime à répéter cette phrase qui vient de moi (#autokiffance) « aller voir un psy n’est pas signe de folie mais de force d’esprit ».

Gros bisous les filles,

Une ronde qui vous veut du bien… ;-)

Oui, je sais, sujet vaste et bien compliqué. Je vais être un peu plus « sérieuse » à ce sujet et faire moins de blaguounettes, car c’est pour moi un sujet super important et j’ai du mal à plaisanter avec ça ;-)

 Beaucoup de rondes comme moi, ont choisit d’assumer leurs rondeurs et de vivre avec, sans se mettre au régime tous les mois. Je ne dis pas que c’est une bonne chose, mais au moins, moi, je m’accepte plus ou moins comme je suis.

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai pesé 60 kilos pour 1m80. J’avais beau être mince (voir maigre), j’avais des complexes. La plupart des mannequins toutes maigres qui défilent pour les plus grandes marques, ont aussi des complexes.

Les complexes, le manque de confiance et d’estime de soi, ce n’est pas une question de poids ni de physique, c’est psychologique.

J’ai vu, pour ma part, pas mal de thérapeutes : psychologues, psychiatres, psychothérapeutes…

Malheureusement, aucun d’eux ne m’a convenu.

Ces derniers temps j’ai mis le doigt sur deux problèmes que je n’arrive pas à gérer et qui me bouffe la vie. Un de ces problèmes, est le fait de manger régulièrement entres les repas alors que ça n’a pas lieu d’être. C’est ce pourquoi aussi je grossis à vue d’œil. Vous allez me dire, ben tu t’ennuies donc tu manges, ou quelques choses te fait envie donc tu vas dans le frigo. Pour moi c’est bien plus profond que ça, j’en suis persuadée. Quand une situation du quotidien devient un problème, il faut la régler en urgence.

Vous vous dites peut être, « mais pourquoi j’irais voir un thérapeute, je ne suis pas folle ? »

Consulter un thérapeute n’est pas signe de folie mais de force d’esprit. Pas facile de remuer le passé, surtout quand il est très douloureux. Pour moi, c’est très courageux et ça peut aider pour l’avenir.

Si vous lisez cet article et que vous vous dites moi aussi je veux « voir quelqu’un » (le fameux terme lol) n’hésitez pas à vous renseigner sur les techniques abordées, les façons de faire, les écoles dont viennent les médecins etc. Si une thérapie vous attire plus qu’une autre, appelez le praticien pour connaître sa façon de travailler.

Vous allez peut être avoir plusieurs séances avant de vous rendre compte que ça ne vous convient pas. Posez-vous la question aussi, si vous préférez être suivie par un homme ou une femme, c’est important d’être totalement à l’aise.

Comment j’ai trouvé le mien ? C’est très simple : un jour, j’ai repris contacte sur Facebook avec un ancien ami qui m’a parlé de sa reconversion. Il est désormais « coach en entreprise et pour particulier ». Habitant dans le sud il m’a proposait une séance test d’une heure par téléphone.

Depuis, on ne se quitte presque plus, nous passons nos deux heures par mois au téléphone. Il me donne des exercices à faire, des vidéos à regarder sur Youtube, des articles en ligne à lire…Je me sens vraiment très bien accompagnée et déjà au bout de deux, trois séances je commence en tout honnêteté à voir du mieux.

Ce n’est pas pour faire de la pub à cette personne que j’écris et publie cet article aujourd’hui. Mais vraiment pour vous aider dans votre chemin de vie à être plus heureuse, épanouie et bien dans votre peau.

 

Si néanmoins vous souhaitez aussi faire un test avec mon coach, n’hésitez pas à me demander ses coordonnées sur ma fiche contact

 

J’espère que mon article aura aidé celles d’entres vous qui ont envie de travailler sur elles. En tout cas, j’aime à répéter cette phrase qui vient de moi (#autokiffance) « aller voir un psy n’est pas signe de folie mais de force d’esprit ».

Gros bisous les filles,

Une ronde qui vous veut du bien… ;-)

0
0
0
s2sdefault

Leave your comments

Post comment as a guest

0 Character restriction
Your text should be more than 5 characters

People in this conversation

Load Previous Comments